Ecrins, Meije, Rochefort-Jorasses

 Traversée de la Meije Trip d'alpinisme avec Pieter

 

Comme l'an dernier nous avons pris rendez-vous avec Pieter pour faire ensemble une session d'alpinisme. La météo clémente et les super conditions en montagne nous ont motivé pour imaginer un programme ambitieux !

Traversée des Ecrins: nous commençons fort avec une course magnifique et sauvage nous remontons le glacier noir en direction du col de la Temple et nous basculons vers la Bérarde pour aller dormir au refuge Temple Ecrins. Ca fait déjà une bonne trotte et nous dormons bien. Le lendemain une marche d'approche assez longue, nous conduit au col des Avalanches et nous attaquons la partie rocheuse il fait assez froid et les doigts mettent un peu de temps pour se dégourdir. L'itinéraire et sympa et nous partageons ces bons moment avec Francis (guide) et sa cliente très sympa. Les pentes de neige en super conditions nous amènent au sommet de la Barre des Ecrins et la descente reste longue pour rejoindre le Pré de madame Carle. 

Traversée de la Meije : Après deux jours de repos bien mérités nous montons par les Enfetchores à la Brèche de la Meije puis descendons au Promontoire. Toujours très bien accueillis par les gardiens nous préparons notre ascension. Nous ne nous lèverons pas trop tôt car nous avons prévu de dormir au refuge de l'Aigle. Une magnifique journée nous permet d'apprécier chaque instant de cette magnifique course. Le lendemain la descente avec une nuit réparatrice est une formalité presque un plaisir!

Traversée Rochefort-Jorasse: encore deux jours de repos pour se remettre en forme et nous traversons vers Courmayeur et la pointe Helbronner. Nuit au refuge et Départ à l'aube car, contrairement aux habitudes nous prévoyons de gravir la dent du Géant avant de rejoindre le bivouac Canzio. Malgrè le monde déjà engagé nous faisons cette ascension du matin avec une bonne "caillante" et pas mal de variantes pour éviter le monde et les cordes fixes (c'est pas beau...) les trois rappels nous déposent aux sacs et nous repartons vite car la journée n'est pas finie ! Nous rejoignons deux autres cordées au bivouac est nous sommes contents d'aller au lit pas trop tard. Départ de nuit vers les cordes fixes la pointe Young et Marguerite sont grimpées dans une atmosphère fraiche puis le soleil nous réchauffe. Cette arête tantôt mixte tantôt super effilée s'étale dans une ambiance démente et nous donne beaucoup de plaisir d'autant que nous sommes bien acclimatés. Pas de vent au somment des pointes Whymper et Walker où nous passons un bon moment : c'est trop beau !!!.

La descente a sale réputation est c'est vrai que nous sommes parfois inquiets principalement à cause des séracs. Mais nous allons vite et le temps d'exposition n'est pas si long. Enfin nous sommes au refuge Bocalatte et nous faisons un bon break avant de poursuivre la descente qui nous semble un peu longue. Mais le récompense n'est pas loin et nous mangeons une bonne Pizza à la Palud.

Merci à Pieter